Favoriser l’activité physique à Glace Bay, en Nouvelle-Écosse

En 2019, les élèves de Glace Bay, en Nouvelle-Écosse, se sont mobilisés pendant deux ans pour faire aménager un nouveau sentier pédestre dans leur communauté, qui relierait leur école secondaire aux entreprises locales de la ville et encouragerait les citoyens de cette ville de 19 000 habitants à faire plus d’activité physique. 

« L’ancien chemin, que les élèves appelaient à la blague la « Burr », était utilisé officieusement par environ 600 des 800 élèves de notre école », explique Daniel MacGillivary, élève du secondaire et co-directeur du Glace Bay High ChangeMakers Burr Group. « C’était un sentier escarpé qui traversait un cours d’eau périlleux. Les élèves n’étaient pas censés l’utiliser, mais plusieurs l’empruntaient pour se rendre aux commerces locaux pendant l’heure du dîner. »

Le processus

Le projet, intitulé « Building Burr-idges ; A Safe and Walkable Youth-led Pedestrian Pathway », a bénéficié des conseils stratégiques et de l’appui du personnel de l’Ecology Action Centre et des Services de santé publique de la Nouvelle-Écosse. De plus, les élèves ont obtenu le soutien de partenaires communautaires, d’entreprises locales, du comité consultatif et du personnel administratif de l’école, de députés et de membres de l’Assemblée législative, ce qui a permis d’obtenir les servitudes, les accords et le financement nécessaires à la réalisation du projet.

 « Le nouveau sentier piétonnier et le nouveau pont – qui seront accessibles à tous – ne font que 150 mètres de long, mais ils répondent à un certain nombre de besoins de la communauté », indique Stephanie Johnstone-Laurette de l’Ecology Action Centre. « Il offrira aux étudiants un itinéraire sûr et pratique vers les commerces locaux. Il créera également une boucle piétonnière  à l’usage des habitants de la ville qui voudraient faire plus d’activité physique; ce qui s’avère important dans une communauté rurale où les installations récréatives sont rares. Il pourrait également être utilisé pour se connecter à d’autres initiatives récréatives, notamment au Coal Town Trail, un nouveau réseau de sentiers récréatifs à usages multiples qui suit une ancienne ligne de chemin de fer ayant une certaine valeur historique pour la ville. »

Le groupe s’est efforcé d’inclure des éléments positifs tels qu’une signalisation axée sur la promotion de la santé mentale, deux bancs fixes, des supports à vélos et une table de pique-nique que le public pourra utiliser dès l’ouverture du sentier en 2022.  

« L’un des principaux objectifs de ce projet était de redéfinir un espace public », note Daniel. « Nous voulions créer un espace public dont la communauté pourrait être fière, en laissant du même coup un héritage positif aux futurs étudiants de Glace Bay. »      

Le résultat

Le financement de ce projet a été assuré par plusieurs ministères des gouvernements provincial et fédéral. 

« Les élèves ont fait un excellent travail à l’organisation de ce projet. Ils ont fini par obtenir près de 200 000 $ en infrastructures pour leur ville », déclare Stephanie. « De plus, ils ont même remporté trois prix communautaires pour leur travail acharné sur ce projet. »

Scroll to Top